Visite de Madame LEMEUX : Directrice des Ressources Humaines de l’hôpital de Moulins

Nous avons reçu la visite de Madame LEMEUX Sophie ce vendredi 24 Avril 2015 dans les locaux de l’E2C de 14h à 15h30.

Dynamique et déterminé, c’est une femme ferme dans ses paroles et très chaleureuse. Sa volonté et sa détermination l’ont permis d’accéder au poste de Directrice des Ressources Humaines de l’hôpital de Moulins.

Munis de diplômes elle a commencé en tant qu’ambulancière. Sa carrière l’a emmené dans des villes comme Thiers, Ambert… Elle nous a ensuite parlé de l’hôpital de Moulins. Celui-ci est le deuxième de la région Auvergne après Clermont Ferrand. Il compte 2300 employés, parmi les quels 180 médecins, des infirmiers, des aides- soignants, des brancardiers, des ambulanciers, des urgentistes, des bio-nettoyeurs, des agents d’entretiens, une brigade de cuisine, des chauffeurs, des éducateurs, des blanchisseurs et pour finir une école d’aides-soignants.

Le mode de recrutement est généralement interne. Madame LEMEUX commence les entretiens avec les membres du personnel, puis les stagiaires qui ont laissé une bonne image dans leur travail.

Elle n’utilise pas trop le recrutement Pole Emploi qui en général génère des profils pas très adaptés; ainsi qu’aux « Emplois Avenir » car elle s’est aperçue que les jeunes, au bout d’un an, étaient moins motivés.  C’est pourquoi elle préfère recruter des personnes dynamiques et volontaires. Ces principaux critères de recherche sont : le courage, le volontariat, la disponibilité, et surtout la ponctualité.  Ceci sera donc déterminant pour le recrutement des futurs salariés de l’hôpital.

En ce moment les principaux postes à pourvoir sont :

–       les blanchisseurs

–       les cuisiniers

–       les brancardiers

–       les aide – soignants.

Par ailleurs madame LEMEUX a souligné que la mixité des personnes assurait la pérennité dans les services.

Je terminerai en disant que son intervention a été très riche d’enseignements et de découvertes, et m’a permis de me réconforter dans l’idée de construire mon projet professionnel dans ce secteur d’activité. Ma volonté, mon courage a tout épreuve me permettront de m’adapter aux difficultés du métier d’aide-soignant, car dans la vie rien n’est facile.

Je remercie l’E2C et Monsieur Duquesne Philippe qui m’ont permis de rencontrer cette personne fort intéressante.

Je remercie également madame LEMEUX pour sa disponibilité, sa gentillesse et son discours sur la découverte du milieu hospitalier.

Mme MARTIN Myriam

Un Forum pour l’avenir !

Nous nous sommes rendus à Pôle Emploi le Jeudi 26 Mars 2015 à 14h30 pour assister à un forum consacré à forum pole emploil’Hôtellerie/Restauration.

Quand nous sommes arrivées nous avons été accueillis par la conseillère qui nous a présentés une vidéo. Ce diaporama nous expliquait comment réussir un entretien (la tenue, l’attitude, ce qu’il faut faire et ne pas faire,…).

Il y avait beaucoup de monde et différentes entreprises. Il y avait différents postes à pourvoir : En service, en cuisine, en tant qu’employé d’étage et différents contrats (C.D.D, C.D.I, Apprentissage…). Plusieurs d’entre nous sont allés à la rencontre des patrons. Pour montrer leur motivation, certains ont proposé à des entreprises d’effectuer un stage au sein de leur établissement.

Rabiha a rencontré la patronne du Buffalo grill et le patron du bar « la main o’fut ». Elle leurs a laissé un CV. Jennyfer a, quant à elle, rencontré le patron du Mac Donald et leurs a laissé un CV. Echat, comme Jennyfer, a elle aussi eu un entretien avec le patron du Mac Donald et a déposé un CV.

Ce forum avait pour but de nous confronter à différents patrons pendant un entretien pour décrocher un emploi en Hôtellerie/Restauration.

Jennyfer

Voyage épique à Paris

Nous avons réalisé un rêve : aller à Paris le lundi 16 mars 2015

Nous sommes partis du Puy en Velay à 8h34 en train pour rejoindre Lyon où nous avons pris le TGV Nous étions 6:  Hind, Matthew, Jennifer. Stéphanie, Claudine, Aurélien, et notre formateur François. Sur le trajet à midi, nous avons mangé des pizzas et des forêts noires gentiment préparées par le papa de Stéphanie boulanger, St Haon. Le but de ce voyage était de visiter l’assemblée Nationale. Nous avions Rendez-vous à 14h30 avec autres plateformes Clermont, Aurillac et Moulins.WP_20150317_013
L’assemblée Nationale est un lieu majestueux. Nous avons regardé un film qui nous expliquait le rôle des députés. Ensuite nous avons visité les différentes pièce pour finir par assister à un débat dans l’hémicycle ou nous avons vu Ségolène Royal. WP_20150316_010

Cette visite ne nous a pas forcément intéressés car la politique ne nous préoccupe pas pour le moment. Nous sommes en plein recherche d’emploi. Suite au stress, Stéphanie a perturbé la visite par ses envies répétées d’allées aux toilettes! Nous avons aussi perdu beaucoup de temps à rechercher certains stagiaires du Cantal égarés dans Paris.WP_20150316_007

Après la visite nous avons rejoint le Pont Neuf pour faire la visite de Paris en bateau mouche. Cette visite en fin d’après-midi était agréable mais le temps nous a paru long et il faisait froid. Ensuite nous sommes allés manger dans un petit restaurant portugais. Après ce moment de détente, nous avons pris la direction du camping situé Joinville le Pont. Pour cela nous avons pris le métro, le RER et le bus numéro 101. Stéphanie s’est trompé en prenant les billets et nous avons dû sauter par-dessus les tourniquets pour sortir.paris 056

Une fois arrivés au camping, nous avons attendu l’arrivée des autres groupes pour pouvoir nous installer dans les bungalows .Le soir nous avons discutés et nous sommes allés nous coucher bien sagement.

Bien reposés, nous nous sommes levés très tôt (7h30) pour prendre le bus et nous rendre à Barbes (quartier cosmopolite) où nous avons déjeuné. Ensuite nous sommes montés à Montmartre mais avant cela les filles (plus que pénibles) ont voulu faire une halte dans plusieurs boutiques. Il y avait beaucoup de circulation mais surtout beaucoup de pollution. Plusieurs fois nous avons été sollicités par des personnes qui faisaient la manche.

Nous sommes montés à Montmartre jusqu’au Sacré Cœur, il faisait très beau mais la pollution nous a gâchés la vue. Nous avons aussi acheté des tours Eiffel (porte clé) ainsi qu’une autre plus grande comme cadeau pour François nous avons aussi croisés un groupes de musiciens vraiment talentueux. Suite à ça nous sommes redescendus en ville pour pouvoir acheter des souvenirs. Cependant nous avons eu quel que problème car Hind voulais absolument acheter ses chapeaux. A midi nous somme aller manger Macdo après avoir retrouvé Matthew qui en a profité pour faire  un tour dans Paris.paris 101

Pour finir, nous avons repris le métro en direction de la gare de Lyon ou nous sommes arrivés à 14h30.Malgré la permission de François pour aller un tour nous avons préféré  rester devant la gare pour profiter du soleil.

Nous avons passé un bon moment tout ensemble mais en 2 jours nous n’avons pas eu trop le temps de profiter. Nous y retournerons peut être plus tard entre amis ou avec la famille.

Fluncher c’est mieux que manger!

Mardi 10/02/2015, Les stagiaires de l’ER2C, plateforme de la Haute-Loire étaient invités par Mr Roux le responsable du restaurant Flunch à Brives Charensac. Il est le directeur depuis 15 ans. L’enseigne Flunch fait aussi le traiteur depuis 4 ans. Monsieur Roux a commencé son travail à l’âge de 17 ans, et il travaille à Flunch depuis 40 ans. Il a fait sa scolarité au Lycée  Jean Monnet au Puy. Pour devenir directeur adjoint, il a fait 6 mois de formation à Lyon. Le restaurant fait 400 m2.

Les stagiaires prennent un café avant la visite.

Les stagiaires prennent un café avant la visite.

Les employés sont tous en CDI, mais en été il embauche des CCD, il y a aussi des contrats d’avenir pour les jeunes de moins de 25 ans.

Monsieur Roux emploie surtout des personnes en temps partiels (25 heures). Il faut que les employés soient polyvalents, accueillants, neutres, souriant, dynamique, aiment faire plaisir au gens.

Rabiha attentive au conseils de monsieur Roux

Rabiha attentive au conseils de monsieur Roux

Les employés ont des badges pour pointer lorsqu’ils arrivent au travail, lorsqu’ils s’arrêtent pour le temps du repas et lorsqu’ils quittent Flunch.

A Flunch ils ont 200 000 clients par an.

Les employés travaillent 3 dimanches sur 4. Pour être cuisinier chez Flunch, il faut faire une formation de 35h à 50h, et pour être employé en salle et en plonge, il faut faire 2 jours de formation.

Ils ont une licence 4 (ils ont droit de vendre de l’alcool), une machine pour personnaliser les boissons avec 4 tailles de gobelets, et 3 tailles d’assiettes différentes pour les entrées.  Flunch propose des menus « bébé », les légumes à volontés, ils prennent leur pain a la Brivoise (boulangerie). WP_20150210_009

La règle d’hygiène :

–         Le maquillage et le parfum devront rester discrets.

–         Le rasage quotidien pour les hommes et impératif.

–         Les vêtements seront impérativement propres et repassés.

–         Le port des bijoux sous toutes ses formes est interdit.

–         Les cheveux devront être propres et attachés.

–         Les tenues de travail ne doivent pas être portées à l’extérieur du restaurant.

Nous sommes partis le matin en bus à Flunch, le trajet du retour nous l’avons fait à pied. Cette visite était très intéressante, on a appris beaucoup de choses. Merci à Monsieur Roux.

Rolande et Hind

Vivre ensemble

AbdelKader Railane , Directeur de la Mission Locale d’Yssingeaux, président de la HALDE il est aussi  ancien boxeur professionnel est intervenu à l’E2C car ici nous venons tous d’horizons différents, nous avons tous une culture, des origines et une religion différentes. Il est donc venu pour nous parler du vivre ensemble et de la tolérance pour qu’on s’accepte les uns et les autres. Il nous a aussi parlé de la lutte contre le racisme, et la discrimination.

Le racisme c’est de se croire supérieur aux autres ; et la discrimination c’est de traiter illégalement des personnes en vues d’une exclusion.

La tolérance, c’est le fait de supporter la différence. On est tous différents, et on se doit d’accepter ces différences.

Association CESAME travailler et se former

Le métiers d’aide animateur et Agent social


Madame Blanche DEBONEVILLE qui travaille au sein de l’association CESAME est intervenue à l’école de la Deuxième chance le Mardi 20 Janvier 2015. Il y avait aussi le groupe multisectoriel du GRETA du Velay qui s’est joint à nous pour participer à cette intervention. Elle est venue nous présenter les différents postes et les contrats que propose l’association.logo cesame

Les contrats proposés sont des contrats CDDI réservés aux chantiers d’insertion. C’est un dispositif d’état qui aide à rapprocher les gens au plus près du travail et qui les aide à se former à un métier. Chaque personne qui rentre dans un chantier d’insertion cherche à se former en même temps qu’elle travaille. Elle peut faire des stages dans le domaine où souhaite faire sa carrière.

Le contrat CDDI est un contrat qui commence par 6 mois chez CESAME mais qui peut être renouvelé jusqu’à 2 ans si on met de l’implication dans les activités et le travail demandé et également dans son projet professionnel. Les critères pour bénéficier de ce contrat ont été restreints depuis le 1er Juillet 2014. Il faut avoir le droit aux minima sociaux, être reconnu travailleur handicapé ou CIVIS renforcé (si dérogation de pôle emploi). C’est un contrat de 26h par semaine. Les salariés travaillent 22h par semaine et 4h sont réservées à l’accompagnement social et professionnel, ils sont rémunérés environ 830 euros net par mois.

Le premier poste proposé par CESAME est un poste d’Aide Animateur qui consiste à intervenir dans les maisons de retraite dans le bassin du PUY pour aller jouer au Jeux de société (scrabble, jeux de carte, au loto, au triomino…) et faire de la lecture aux personnes âgées les salariés animent aussi une activité chant. Ce poste est encadré par un encadrant Technique, il y a 9 salariés chez CESAME

Le deuxième poste que propose CESAME est Agent social (ASH). 8 personnes sont mises à disposition dans 3 maisons de retraites : Les Chalmettes (3 personnes), Bel Horizon (3 personnes) et Sainte Monique (2 personnes). Ce poste consiste à entretenir les locaux, à accompagner les résidents et les aider aux repas. Bel Horizon et Les Chalmettes sont dirigés par le même directeur Monsieur PAL. Le recrutement est fait par CESAME mais aussi avec les dirigeants de ces deux structures, le planning est établi par monsieur PAL et les salariés sont sous ses ordres aussi mais, quand même salariés de CESAME.

Cette intervention a intéressé beaucoup de personnes surtout les femmes car beaucoup veulent travailler en tant que ASH, dans les maisons de retraite ou dans le milieu hospitalier. Plusieurs ont pris rendez-vous avec Blanche pour se positionner sur ces postes-là.

Marina 43.

Cours de Cuisine au Puy en Velay.

Les stagiaires de l’Ecole de la Deuxième Chance du Puy en Velay ont participé mardi 9 décembre2014 à un atelier cuisine, au lycée Professionnel Jean-Monnet. Cet atelier avait pour objectif d’apprendre à travailler en groupe et de susciter les vocations.

Les stagiaires attentifs aux consignes du Chef !

Les stagiaires attentifs aux consignes du Chef !

Les futurs cuisiniers ont été accueillis par M. Richard POULY le chef cuisinier. Ils ont revêtu leur tenue de travail (charlotte, blouse, sur-chaussures) et ils ont commencé l’atelier par la réalisation d’une pâte brisée.

Recette : Pâte brisée Garniture

La magnifique tarte de Valène.
  • 250 g farine
  • 25 g Sucre semoule
  • 5 g sel
  • 125 g beurre extra-fin
  • œuf (1 jaune)
  • 5 cl eau
    La magnifique tarte de Valène.

Appareil à crème

  • 2 œufs entiers
  • 50 g sucre semoule
  • 40 cl lait
  • 3 pommes
  • 10 cl crème
  • farine (pour abaisser)
  • beurre (pour le cercle)
  • 1/2 citron

Chacun devait mesurer ses ingrédients et réaliser sa propre pâte. Le temps que la pâte repose, ils ont épluché et découpé les pommes en fines lamelles et ils ont mis du citron sur les pommes pour qu’elles ne noircissent pas. Une fois la tarte enfournée, les stagiaires ont continué par la préparation des œufs cocotte.

Karima apprentie cuisinière.

Karima apprentie cuisinière.

Recette Éléments de base

Les oeufs cocotte à la sortie du four.

Les œufs cocotte à la sortie du four.

  • Oeuf extra-frais
  • Beurre
  • Crème
  • Champignons
  • Lardons
  • Oignons

Décor : persil frisé

Tous les stagiaires ont ensuite participé au nettoyage de la cuisine. Avant de partir, M. Richard POULY leur a donnés les recettes afin qu’ils puissent les réaliser à la maison et ils sont partis avec leur repas.

Cet atelier a permis aux stagiaires de réaliser un repas rapide et au final assez simple et pas cher.

Les stagiaires E2C du Puy en Velay

Le Conseil des Prud’hommes

Le mercredi 6 novembre les stagiaires de l’E2C de la  Haute Loire se sont rendus au conseil des prSalle d'audience conseil des Prud'hommes, Le Puy en Velayud’hommes au Puy en Velay.

Nous nous sommes rendus au tribunal des prud’hommes pour que nous puissions  voir le fonctionnement de la justice du monde du travail.

Nous sommes arrivés à 14h, puis nous sommes entrés dans la salle d’audience. Là nous voyons plusieurs avocats avec une robe noire. Soudain une femme dit « Le conseil » à ce moment là tout le monde se lève en signe de respect pour le conseil. Il y avait quatre conseillés (un président et deux assesseurs) deux greffiers. Ils listent les affaires du jour puis se sont retirés pour savoir quelles affaires allaient être traitées.

Ils sont revenus et, une fois encore, nous nous sommes levés en signe de respect. Ils ont fait connaitre leurs décisions pour ne garder finalement qu’une affaire, celle d’un cuisinier qui aurait été trop peu payé pour le travail fourni.

Nous avons écouté la plaidoirie des avocats à tour de rôle et le conseil a posé des questions aux avocats. Le débat a été un peu animé mais très long. Le jugement sera rendu plus tard.

Quand la séance fût levée, nous nous sommes permis de leurs poser des questions. Nous avons pris quelques photos et nous sommes repartis chacun chez nous.

Les stagiaires de l'E2C Devant le Conseil des Prud'hommes du Puy

Visites entreprises

carrefourCARREFOUR

Nous avons été reçus par Mlle Pépin, directrice des ressources humaines, pour un entretien collectif. Elle nous a expliqué son parcours professionnel et la vie de l’entreprise, nous a présenté les différents postes dans l’hypermarché. Ensuite, c’était à chacun de se présenter et lui expliquer notre parcours (stages, projets…).

Mlle Pépin a obtenu un bac pro et débuté sa carrière par le poste d’hôtesse de caisse. Elle travaille depuis 15 ans dans l’entreprise.

Nous avons posé des questions et nous avons eu des réponses très claires :

– Les horaires d’ouvertures sont : du Lundi au samedi, de 08h30-20h00.

– Carrefour est installé ici non pas par stratégie, mais pour la place disponible à l’époque.

– Cette entreprise emploie 205 salariés, dont 5 agents de sécurité et 5 agents d’entretien.

Dans cet hypermarché, il y a plusieurs services comme :

· La Location de véhicule : Les hôtesses de caisses s’occupent de ce service, il ne faut pas forcément de diplôme pour faire ce métier et il faut avoir un bon relationnel.

· Carte PASS : C’est une personne spécifiquement formée qui s’occupe de ce service. Elle a un complément de rémunération en fonction des cartes qui s’ouvrent dans le mois. L’origine des produits :

L’origine des produits que nous achetons :

La viande vient d’entreprises du secteur agroalimentaire français (SOCOPA, TRADIVAL…)

Les légumes et les fruits viennent de la centrale d’achat de Carrefour. Ils ont souvent comme origine l’Espagne.

Le fromage vient quelquefois de producteurs de la région.

A la fin de l’intervention, le directeur de CARREFOUR est venu, lui aussi nous a dévoilé son parcours professionnel, mais aussi si il y avait des possibilités d’embauche, et quels étaient les pré- requis demandés (arriver à l’heure, prévenir en cas d’absence,…).

Aujourd’hui, nous n’avons plus un regard en tant que client. Nous pouvons aujourd’hui mieux comprendre les attentes d’un employeur vis-à-vis d’un stagiaire. En effet, on nous a expliqués que souvent quand on fait un stage à Carrefour et que nous sommes un bon stagiaire, le directeur garde notre CV et notre lettre de motivation pour qu’il puisse appeler en cas de besoin.

Il ne recrute pas pour le moment car les équipes sont au complet. Pour travailler à carrefour, il faut être ponctuel et surtout avoir l’envie de travailler.

Cette entreprise apparaît comme une entreprise familiale. Une entreprise pour laquelle on veut s’investir pour sa réussite. Carrefour est une grande entreprise qui essaie de limiter les pertes de marchandises. L’aspect humain est aussi très important. On a bien était informé, on a beaucoup appris.

Le mot du CRE :

Excellent accueil de la part de Mlle Pépin que je remercie vivement pour son investissement régulier avec les stagiaires de l’ER2C.

Il y a de réelles perspectives d’emploi dans cette entreprise pour les personnes motivées. La promotion interne est également privilégiée, on peut donc y faire carrière et progresser pour atteindre des niveaux de rémunération intéressant. . Même s’il n’y a pas de postes créés, les possibilités existent réellement (remplacement congés, maladie,…). Ne pas hésitez à faire des demandes de stage, les bons stagiaires seront remarqués et seront rapidement contacter pour un emploi.

kéolisKEOLIS VICHY http://www.keolis-auvergne.com

L’après-midi, nous sommes allés visiter l’entreprise KEOLIS, société de transport de transport.

Nous avons été reçus par le directeur du site, M.PAPON qui nous a fait visiter l’entrepôt. Ensuite, nous avons eu un entretien collectif avec lui et il nous a présenté la société (nombres de chauffeurs, bus….). Il nous a également fait part de son parcours professionnel. Et pour terminer, il nous a laissé la parole.

C’est une entreprise très rigoureuse. Le souci de la qualité de service est mis en valeur et nous avons aussi noté que l’environnement comptait beaucoup.

En effet, ils réparent leurs propres véhicules et ils ne polluent pas et ils trient les déchets dans les poubelles appropriées.

Il nous a donnés beaucoup d’informations sur les métiers de mécanicien, peintre, carrosserie, conducteur, contrôleur.

Le métier de conducteur est le plus recherché par l’entreprise. 3 postes sont constamment à pourvoir.

Ces métiers nécessitent une formation (BEP, CAP, contrat de Qualification).

Les métiers d’encadrement :

  • Directeur opérationnel
  • Responsable d’exploitation
  • Responsable commercial
  • Responsable administratif et financier
  • Responsable ressources humaines
  • Chef d’atelier mécanique / carrosserie

Ces métiers nécessitent un niveau d’étude assez élevé ou une solide expérience en entreprise.

Les métiers de la conduite : 3 types de conduites

  • Scolaire et ligne régulières
  • Grand tourisme
  • Urbain

Ils effectuent plusieurs tournées : Cusset, Jaligny, Dompierre, Gannat, St Pourçain.

Qualité requises :

  • Aimer la conduite
  • Apprécier les relations humaines
  • Bonne présentation
  • Motivation
  • Etre disponible et polyvalent
  • Etre doté d’un sens commercial naturel
  • Autonome avec ponctualité et vigilance

Formation :

· Permis D + Fimo voyageur

· Titre professionnel transport de voyage

· Durée de 4 mois apporte la formation la plus complète, coût : 4 000€ cette formation peut-être financer par Pôle Emploi.

La visite s’est bien déroulée, nous avons remarqué que cette rencontre a été bien préparée. Nous avons beaucoup apprécié cette intention.

Le mot du CRE :

Merci à Mr PAPON pour son accueil très professionnel et très courtois. 2 points essentiels à mon sens :

le métier de chauffeur de bus est très recherché (aujourd’hui le permis D + FIMO est quasiment financé à chaque fois par Pole Emploi ou le conseil régional). C’est un métier où de plus en plus de femmes sont présentes (30 % des effectifs).

Les métiers annexes (mécanique, carrosserie, peinture) offrent des possibilités et peuvent ainsi proposer des emplois autres que dans la filière automobile, qui est beaucoup plus fermée.

Las demandes de stage sont à faire auprès de Mr PAPON pour accompagner un chauffeur de bus, ou en atelier.

Visite Richemonts la Raclette

92000246_o

Le 30 Octobre 2014, nous sommes allés visiter l’entreprise Richemonts à Brioude dans la Haute-Loire (43)

Cette entreprise fabrique le fromage à raclette sous forme ronde ou en tranche. Elle a une superficie de 46 000m².

C’est une fusion entre «  La Compagnie des Fromages » et « Richemonts » .Elle est créée en 2008.

Richemonts s’occupe aussi des marques de distributeurs au niveau du fromage à raclette comme Carrefour, Leclerc, Lidl…

L’entreprise fabrique 20 variétés de fromages, telles que la raclette au chèvre, à la moutarde, au poivre, au chili et au piment.

Richemonts exporte ses produits dans 90 pays, tels que les Etats-Unis ou l’Allemagne grâce aux 9 sites en France (4 dans l’Ouest ; 2 sites dans l’Est ; 3 sites en Centre).

Une machine dans l’usine produit aux alentours de 2 tonnes de fromage par heure, ce qui est énorme et qui fait d’elle la 1ere fabrication européenne de Raclette.

Quelques chiffres : 191 millions de litres de lait par an, soit 550 000 litres de lait par jour ; 30 300 tonnes de lait concentré ; une fabrication de 17 000 tonnes de fromages pour le site de Brioude. Sur le plan de l’emploi, il y a 180 CDI pour 280 salariés.

Ils ont de moins en moins d’accidents du travail : 17 en 2012 et 0 en 2013.

C’est une vente saisonnière (Novembre-Décembre), c’est-à-dire pendant les périodes les plus froides.

L’entreprise Richemonts recrute avec diplôme, comme le BP IAA (Brevet Professionnel Industrie Agro-Alimentaire) pour être conducteur de ligne de production. Ce diplôme est réalisable à l’IFRIA à Cournon.

Elle recrute aussi des BTS et des Licences pour de la maintenance industrielle.

Cette visite nous a intéressés car nous préparons ce BP IAA et cela nous a permis de découvrir une autre vision de l’Industrie Agro-Alimentaire.

Nous tenons à remercier l’entreprise Richemonts pour le temps et les informations données, et particulièrement Monsieur Jean-Baptiste ZEHNAKER ainsi que l’intervenant Christophe qui nous a animé la visite d’entreprise.

IMG_1458

Axel, Eddy, Dylan